COES
De la transition à l’explosion du 18-O : malaise et rébellion populaire aux portes de la terre promise
Revista Académica
Idées d’Amériques
Autores COES:

Nous réaliserons ici une analyse de moyen terme, dans le but de comprendre la violente crise qui secoue le Chili. Cette dernière montre un nouveau visage de ce territoire longiligne du Cône Sud : celui d’un petit pays de 17 millions d’habitants, très inégalitaire et qui, cependant, se percevait comme l’une des rares nations immunes à la violence structurelle du continent latino-américain. Partant des notions de cohésion et de contrat social, nous reviendrons sur la mise en place de mécanismes de blocage institutionnel lors de la transition de la fin des années 1980. Ceux-ci ont empêché l’élargissement du processus décisionnel et limité la redistribution des fruits de la croissance. Malgré les succès macroéconomiques du Chili lors des trente dernières années, la distance grandissante entre les services des secteurs public et privé a renforcé la ségrégation sociale. Notre analyse vient compléter, dans ce même dossier, celle sur l’évolution de long terme de l’économie chilienne (voir article de Gárate) et anticipe celle consacrée à la conjoncture actuelle (voir article de Maillet et Faure), en nous concentrant sur la double dimension politique et sociale du processus historique récent.

Como citar: Barozet, E. (2020). De la transition à l’explosion du 18-O: malaise et rébellion populaire aux portes de la terre promise. IdeAs. Idées d'Amériques, (15).
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!